Tout savoir sur le graffiti

Aujourd’hui associé aux street art, c’est-à-dire l’art de la rue ainsi qu’à la culture hip-hop du fait qu’il est réalisé par des groupes adhérant à cette dernière, le graffiti fait partir des nouvelles tendances. Il constitue la raison d’être de plusieurs groupes. La suite dans cet article.

L’origine du graffiti

Le graffiti est apparu après la Première Guerre mondiale. Il suffit de vous rendre ce site internet et vous comprendrez que les origines du graffiti demeurent très anciennes, selon toute vraisemblance. C’est un art qui fut observé tout au long de l’histoire, telle qu’on la connaît aujourd’hui. Les graffiti ont toujours été le miroir de nombreuses civilisations. Des peintures rupestres en passant par la cité de Pompéi en Italie, jusqu’à Athènes en Grèce en ont fait de graffiti un véritable art.

Caractéristiques du graffiti

Il convient de souligner que le graffiti se différencie de la peinture par son caractère souvent illégal, clandestin, y compris les lieux dans lesquels ils ont été dépeints (grottes, cellules, caveaux, etc.) sans oublier ce qu’ils représentent. Aujourd’hui le graffiti a connu une évolution remarquable au fil des décennies et est devenir plus urbain. Pour la plupart du temps, il est réalisé dans un contexte de tension politique, voire suite à des faits de société qui ont présenté un grand impact sur la masse. À titre d’exemple, on l’a plus vu pendant les révolutions, les guerres. Mais plus tard répéter dans un esprit esthétique par l'utilisation de nouvelles techniques comme la peinture aérosol, l’utilisation de pochoirs, la gravure et la peinture au pinceau ou au rouleau, et bien d’autres.

Les différents styles du graffiti

Le premier style on pense généralement est le « chrome », « bubble » y compris l’inspiration du dessin sous forme de bande dessinée ou par l’art du tatouage. Mais ces dernières années, une multitude d’artistes graffeurs de grand talent ont réussir à impacter le monde de par leurs œuvres. Entre autres nous avons Cornbread, Jean-Michel Basquiat, Blek le Rat et Banksy. Grâce à leurs réalisations irrévérencieuses et intelligentes, qui reflet souvent de ce que tout le monde pense en secret, ces derniers sont devenus des icônes de la « street-art ».

Share