Quelles peuvent être les raisons de résiliation de l'assurance par l'assureur?

L'assurance auto est une pièce indispensable que vous devez avoir avant de conduire votre voiture en France. Mais, il arrive souvent que certains conducteurs apprennent que leur assurance auto a été résiliée par leur assureur. Cela les place ainsi dans une situation malencontreuse car ils ne pourront faire usage de leur véhicule qu'après avoir trouvé un autre assureur, ce qui n'est pas du tout facile. Pour prévenir cela, découvrez dans la suite les raisons qui peuvent expliquer cette résiliation.

Le non-paiement de prime

C'est la principale cause de résiliation de contrat d'assurance par un assureur. Il peut s'agir vraiment d'une prime ou carrément de la cotisation:voir  plus d'informations sur https://www.vinniezummo.com/. En cas de non-paiement de cotisation par le client, l'assureur a le droit de résilier le contrat qui vous lie tous deux. Il vous envoie une lettre recommandée à laquelle doit faire suite obligatoirement votre réponse dans un délai de 40 jours.

Les risques graves

Sur le questionnaire qui a précédé la signature du contrat - si vous vous en rappelez -, figurent des questions sur le lieu de résidence, le modèle ainsi que la puissance de la voiture. Toutes ces questions permettent à votre assureur d'évaluer le niveau de risques que court le conducteur d'un tel véhicule. En cas d'évolution de ces risques (favorisée notamment par la vétusté ), il est obligatoire d'en faire la déclaration auprès de l'assureur dans un délai de 15 jours. Cela peut conduire à une augmentation de la cotisation, à une résiliation de contrat ou n'avoir aucun effet.

Fausses déclarations

Comme expliqué précedemment, vous devez fournir à votre assureur toutes les informations sur votre véhicule. L'assureur doit être informé par lettre recommandée de tout changement qui surviendrait quant aux informations fournies. En cas d'oubli de déclaration, ou de fourniture de fausses informations, l'assureur sera en droit de résilier le contrat. Ce dernier cas est passible de lourdes peines.
À toutes ces raisons s'ajoutent aussi les conduites à risque, les conduites sous l'emprise de substances interdites au volant...

Share