Porte-bébé : sur quels critères baser son choix ?

Pour les promenades et les sorties avec bébé, certains parents n’aiment pas s’encombrer de la poussette. Ils préfèrent juste se procurer un porte-bébé qui présente d’ailleurs de nombreux avantages tant pour l’enfant que pour les parents. Cependant, lorsque vous entrez au rayon des portes-bébés, il n’est pas aisé de prendre une décision en raison de la grande variété qui s’offre à vous. Lequel choisir ? Voici des critères qui peuvent vous aider à faire le bon choix.

L’âge de l’enfant

C’est le premier critère de choix d’un porte-bébé qui sera développé dans cet article. En effet, il existe divers modèles de porte-bébé qui sont adaptés à des périodes précises de l’évolution de votre bébé. Comme vous le savez déjà, ce dernier grandit assez vite et un porte-bébé non adapté à son âge peut être inconfortable. Vous pouvez par exemple opter pour un porte-bébé dorsal ou ventral à partir du moment où le bébé peut s'asseoir (environ 9 mois). Il existe toutefois des porte-bébés évolutifs qui peuvent s’adapter en fonction de la croissance de l’enfant.

Les normes de sécurité

Un bébé est avant tout un être assez fragile. Il est donc essentiel de veiller à ce que le porte-bébé que vous choisissez lui garantisse une très bonne sécurité. Il doit être conçu avec des matières résistantes et avoir des coutures bien robustes. Pour s’assurer que le fabricant respecte les normes en vigueur, il suffit de vérifier si le porte-bébé a la mention NFS 54006 (norme française) ou la mention EN 13209 (norme européenne). Vous devez tenir plus compte de ces normes de sécurité que de l’esthétique de l’équipement.

La commodité pour le porteur

Il est vrai que le confort du bébé est un paramètre très important dans le choix d’un porte-bébé. Mais, il est aussi important de ne pas négliger la commodité de celui qui doit le porter. Celui-ci ne doit pas être mal à l’aise lorsqu’il porte le bébé. Pour éviter les maux de dos et d’épaules, il est recommandé d’opter pour un porte-bébé qui s’adapte tant à la morphologie de l’enfant qu’à celle du porteur.

Share